Pourquoi la norme CSA Z259.18: 19 sur les garde-corps autoportants devrait vous intéresser?

Normes

Avec la popularité croissante des garde-corps autoportants, il fallait s’attendre à ce que la CSA (Canadian Standards Association) mette au point un processus de normalisation pour leur conception, leurs essais et leur installation. La certification supplémentaire garantira que l’équipement de sécurité que vous installez sur votre toit a satisfait aux conditions de test les plus rigoureuses et est soutenu par un fabricant tout aussi professionnel et méticuleux. Voici les avantages de la norme CSA Z259.18: 19.

 

Norme CSA Z259.18: 19 sur les garde-corps autoportants: testé dans des conditions extrêmes.

La procédure d’essai CSA Z259.18: 19 est extrêmement rigoureuse et vise à imiter les conditions réelles et à pousser le garde-corps autoportant à ses limites. La CSA Z259.18: 19 testera les garde-corps autoportants :

1- Sur surface inclinée:

La surface d’essai doit être inclinée à un angle de 5 degrés pour chaque essai CSA Z259.18: 19. Cela diminue la stabilité et garantira que le garde-corps restera stable lorsque le toit n’est pas parfaitement plat.

2- Sur surface mouillée:

C’est inévitable, le toit finira par être mouillé. La traction est la principale limite des garde-corps autoportants, car ils dépendent de leur poids pour rester en place. Tester sur surface humide garantie des performances égales, dans toutes les conditions de surface.

3- Sur membrane EPDM:

La EPDM est une membrane de toiture en caoutchouc synthétique extrêmement durable qui est fréquemment utilisée dans les toits plats et à faible pente. Elle a une surface lisse et présente un scénario difficile côté traction.

La norme CSA Z259.18: 19: des essais dynamiques

Par rapport aux normes du Code national du bâtiment qui n’exige que des essais statiques, la norme CSA comprend un test dynamique intense. Cela ajoute un niveau de réalisme aux tests, simulant un objet en mouvement ou une personne entrant en contact avec le garde-corps autoportant. Cela crée une contrainte supplémentaire pour le système et constitue un véritable test pour tout système de garde-corps autoportant.

La norme CSA Z259.18: 19 sur les garde-corps autoportants: au-delà de la méthodologie de test.

La norme CSA Z259.18: 19 est plus qu’une simple méthodologie de test. Elle comprend la supervision d’un ingénieur de la première étape à la dernière. Cela garantit que le système de protection antichute répond aux normes les plus élevées en termes de conception, de documentation et d’installation.

Entre autres, la norme CSA Z259.18: 19 exige:

  • L’analyse de l’emplacement, la topographie, l’exposition au brouillard chimique, aux températures extrêmes, à la mer, aux charges de vent, etc.
  • Des dessins scellés, avec des détails spécifiques au site, dont une copie doit être affichée à toutes les entrées donnant accès au système de garde-corps.
  • Des instructions détaillées, y compris la procédure d’assemblage et de démontage, la liste des composants et la fréquence d’inspection.
  • Une inspection annuelle par une personne compétente

Tout cela, pour garantir que chaque section de garde-corps autoportant sera conçue, installée et entretenue selon les normes les plus élevées.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la norme CSA Z259.18: 19 ou si vous voulez démarrer un projet, contactez-nous par courriel au info@deltaprevention.com

 

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
CSA Z259.18:19, garde-corps autoportants, norme garde-corps, Normes

Étiquettes