';

Formation de prévention des chutes : est-ce toujours essentiel?

Bien souvent, c’est lorsque l’on entend parler de l’accident d’un travailleur que l’on se dit que l’on aurait dû prévenir ce risque important. Les chutes n’arrivent pas seulement sur des chantiers de construction, mais ils peuvent aussi arriver à des travailleurs qui assurent l’entretien ou la réparation d’un objet en hauteur. Il n’est pas nécessaire de tomber de très haut pour se blesser fortement et c’est pour cela qu’une formation en prévention des chutes est toujours une bonne idée !

Pourquoi une formation en prévention des chutes ?

Afin de se protéger soi-même ou encore de protéger ses employés contre les chutes en hauteur, un des premiers réflexes va être d’attacher le corps à l’aide d’un harnais de sécurité ou d’une ligne de vie par exemple. Cependant, malgré la possibilité de réduire le choc, le harnais comme tout autre objet de la sorte ne permettent pas d’éviter complètement le danger, car il ne supprime pas la hauteur et les risques de tomber ou encore de se cogner. Le premier réflexe en cas de travail en hauteur devrait alors être de remettre en question la façon même dont le travail en hauteur est effectué. 

Par remettre en question, nous parlons ici de gestion des risques par la prévention et la réflexion notamment. Le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) va d’ailleurs en ce sens de vouloir éliminer le danger à la source. Dans le cas du travail en hauteur, pour prévenir les chutes, le RSST dit qu’il faut essayer au mieux de ne pas travailler en hauteur, mais évidemment, celui-ci sera parfois inévitable !

Ce qu’il faut alors savoir anticiper, c’est bien l’utilisation et l’entretien des équipements. L’utilisation et l’entretien des équipements en hauteur doivent en effet être parfaitement maîtrisés par tous les utilisateurs dans toutes les conditions possibles et imaginables. Conformément au principe de hiérarchie des moyens de prévention préconisé par la CNESST, lorsqu’éliminer le danger à la source n’est pas possible, il faut le contrôler par des moyens collectifs qui limitent l’exposition et réduisent la probabilité d’accident. Dans le cas des risques en hauteur, il peut s’agir de former tous les usagers à la prévention des risques de chutes. 

Comment organiser une formation de prévention des chutes ?

Le  RSST fait expressément savoir que chaque employeur qui fait travailler ses employés en hauteur doit nommer une personne compétente au poste de superviseur. Ce superviseur sera alors considéré comme ayant toutes les compétences, les connaissances, la formation et l’expérience nécessaires pour effectuer la surveillance du travail en hauteur. 

Le superviseur doit  :

  • Connaître la loi et les règlements sur la santé et la sécurité au travail applicables à son milieu de travail; 
  • Connaître les risques réels ou possibles associés à son milieu de travail et en faire part aux travailleurs sous la forme d’une ou de plusieurs formations. Cette formation permettra de veiller à la prévention des risques de chutes en hauteur. 

Le garde-corps autoportant pour réduire les heures de formation

En plus de permettre à tous les travailleurs en hauteur d’avoir accès à une formation de prévention des chutes en hauteur avant leur travail en hauteur, il est primordial d’installer des passerelles, des plateformes ou des échafaudages qui leur offriront une surface de travail stable. Et cela ne suffit pas, pour que les toitures, les passerelles ou encore les échafaudages soient entièrement sécuritaires et afin de réellement éliminer les risques de tomber, il faut également munir ces équipements de garde-corps professionnels et de lignes d’avertissement. 

En optant pour les garde-corps, les entreprises sauvent en plus temps et argent, car leur présence sur les zones en hauteur élimine le besoin de certaines formations telle que la formation des EPI. Les garde-corps évitent aussi à toute entreprise d’acheter une multitude de harnais pour chaque travailleur en hauteur. La formation qui peut particulièrement être éliminée du programme est celle qui concerne le port du harnais pour protéger contre risques de chutes en hauteur puisque le garde-corps est une mesure qui réduit considérablement tous les risques de la sorte. 

Le garde-corps, en plus de prévenir les chutes plutôt que d’en diminuer les conséquences, permet aux travailleurs d’avoir une meilleure mobilité et une tranquillité d’esprit et de ne plus s’inquiéter quant à l’efficacité ou au bon état de son équipement.

 

Delta Prévention est un manufacturier d’équipement antichute sans perforation pour toiture. Grâce à des matériaux uniques et à la plus grande polyvalence de l’industrie, le système VSS de Delta Prévention est l’équipement  de protection collective le plus sécuritaire et le plus durable sur le marché. Visitez notre site Web au www.deltaprevention.com.

Recommander
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIN
  • Pinterest
Partager