';

Trappe de toit : quelles sont les normes à respecter?

Une trappe de toit est un dispositif de protection qui permet de prévenir les risques de chutes en hauteur, d’un toit. Une trappe de toit constitue autant un moyen d’accéder au toit qu’un obstacle physique important qui permet de créer une vraie délimitation face à une zone potentiellement dangereuse que représente la hauteur.

Qu’est-ce qu’une trappe de toit?

Les trappes de toit assurent plusieurs fonctions. Elles sont des trappes de secours par leur fonction qui permet d’accéder ou de sortir d’une toiture de façon sécurisée. Elles sont aussi dans la plupart des cas le moyen d’offrir un accès sûr et pratique au toit plat pour y effectuer des travaux d’entretien, ou encore pour accéder à une toiture-terrasse. Les trappes de toit peuvent en général être mises en œuvre sur des toits plats présentant un angle d’inclinaison maximal de 30°. Une trappe de toit est un élément essentiel en cas d’accès fréquents à une toiture. Dans le cas de travaux sur une toiture, elle est notamment un élément privilégié pour assurer la sécurité des travailleurs en hauteur.

En plus d’offrir un accès au toit, une trappe de toit doit avoir un bon niveau d’isolation. C’est notamment grâce à une conception expérimentée que lors de conditions hivernales rigoureuses dans des régions aux conditions climatiques extrêmes qu’aucune formation de givre ou de condensation ne peut se produire à l’intérieur de la trappe de toit.

Les trappes de toit sont préférablement en aluminium, car ce matériau représente une plus faible charge sur le toit. Une trappe de toit doit aussi avoir un poids raisonnable pour rendre sa maniabilité facile. Elle doit en effet être facile à soulever et à placer sur le toit sans le recours à de nombreux dispositifs, par tous. Le matériau d’une trappe de toit doit également être résistant au feu et aux explosions.

Les normes à respecter pour une trappe de toit

Au Québec et au Canada, tous les accès pour monter ou descendre d’un toit doivent être composés d’un garde-corps autour des trappes d’accès aux toits. Les trappes de toit qui sont installées sur des toitures pour protéger des chutes en délimitant le toit lui-même doivent respecter certaines normes canadiennes du bâtiment. Ces normes sont établies afin de prévenir le risque de chutes en hauteur du mieux possible.

Les normes à respecter sont les normes établies par le Code National du Bâtiment (CNB) ou encore par l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) aux États-Unis. Lors de votre projet d’installation d’une trappe de toit, choisissez alors toujours une trappe dont les caractéristiques techniques répondent aux points exigés par le Canada et le Québec. Seul le respect de ces normes permet en effet d’assurer la sécurité de tous.

  • Une trappe de toit doit notamment pouvoir être maintenue en position ouverte par un dispositif. Elle doit en effet ne pas pouvoir se refermer seule et blesser une personne.
  • Une barre de protection et de soutien doit être fixée à proximité directe de la sortie dans la continuité de l’escalier qui mène au toit.
  • Des systèmes de protection collective comme des garde-corps doivent être disposés tout autour de la trémie pour les moments où celle-ci est ouverte.
  • Un portillon à fermeture automatique peut être installé autour de la trappe d’accès au toit si cela amène plus de sécurité.

Pour vous assurer de respecter les normes obligatoires et recommandées par les autorités du Québec et du Canada, faites appel à des professionnels reconnus pour leur savoir-faire et leur bon respect des normes en vigueur. Toutes les trappes de toit et combinaisons de systèmes de sécurité doivent en effet être testées en matière de sécurité conformément aux normes régionales et rien ne vaut alors de compter sur un fournisseur local, expérimenté et qui dispose d’une certaine expérience.

Recommander
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIN
  • Pinterest
Partager
Marqués dans